Fondation Yvon Deschamps Centre sud

Mot du Président de campagne

photo-rlaporte

 

 

Réal Laporte
Président de la campagne majeure
Président d’Hydro-Québec
Innovation, équipements et services partagés
Président-directeur général de la SEBJ

 

 

 

 

 

Depuis maintenant plus de quarante ans, des passionnés, qui ont à cœur d’améliorer les conditions de vie des gens du quartier Centre-Sud et d’assurer l’inclusion de tous, ont fondé l’Association sportive et communautaire du Centre-Sud. Ces gens ont conservé la capacité de s’indigner devant des situations qu’on ne peut accepter dans notre société et ont fondé ce qui allait devenir un grand centre dédié à la communauté du quartier. Quartier où j’y ai vu le jour, où j’y ai grandi… et où je travaille aujourd’hui.

En effet, j’ai profité de cette organisation alors toute petite, il y a quarante ans. J’y ai joué au baseball, nous avions des instructeurs dévoués et compétents. J’y ai surtout appris qu’on pouvait gagner ensemble, en équipe, lorsque bien appuyé.

Il y a quelques années maintenant, j’ai retrouvé une organisation toujours menée par des passionnés, qui a respecté ses intentions initiales : le partage, l’appui à ceux qui en ont besoin, la non-acceptation de la fatalité devant des situations difficiles dans la communauté et l’ouverture à des opportunités. J’y ai trouvé des gens de talent, organisés et déterminés comme au premier jour. J’y ai aussi rencontré Yvon Deschamps et sa femme Judi Richards, qui appuient activement l’Association depuis maintenant plus de 30 ans.

Je dirais que Judi et Yvon œuvrent dans le même sens qu’une phrase toute simple d’un des monologues importants de M. Deschamps. Elle disait « Si un meilleur monde n’arrive pas, il va falloir le faire arriver ».

C’est pour contribuer à « faire arriver » ce monde meilleur pour une population qui en a grandement besoin que j’ai accepté de m’impliquer dans la campagne de financement. Cette importante campagne a deux objectifs : démarrer un fonds de dotation, mais principalement permettre l’agrandissement du centre, notamment pour offrir des ateliers de psychomotricité aux enfants de 0 à 5 ans en vue de les préparer à l’école.

Ce nouvel espace contribuera certainement à permettre aux très jeunes du Centre-Sud de commencer au même niveau que les autres, et ce, dès la première année scolaire. Vous conviendrez comme moi qu’on ne peut se permettre de laisser des enfants se présenter au marbre avec deux prises au départ!

Merci de nous aider à atteindre cet idéal!

signature_real_laporte

 

Le jour où je suis entré au Centre, j’ai trouvé des gens avec les bras ouverts. J’ai vu le bonheur dans leur yeux.

– Saïd Mourad – père de cinq enfants fréquentant quotidiennement le Centre